Ratalaika Games et Jesse Makkonen proposent, depuis le 10 juillet, leur tout niveau titre Distraint 2. Le jeu arrive sur PS4, Xbox One et Switch (déjà disponible sur PC). Qu’avons-nous pensé de celui-ci ? C’est parti pour notre avis de Distraint 2 !

De l’horreur en 2D

Le début de l’aventure nous met déjà dans cette ambiance plutôt sombre

Distraint 2, suite directe du premier opus, est un jeu d’aventure horrifique en 2D. Vous incarnez Price, un homme ayant malheureusement abandonner l’entièreté de son humanité pour s’associer avec une entreprise importante : McDade, Bruton & Moore. Price fera face à différents aspects de ces émotions et il devra tout faire pour changer les choses.

Afin de ne pas vous spoiler le premier jeu, nous nous arrêterons là mais sachez que l’histoire est bien plus glauque et prenante que ce que propose ce petit résumé.

Un gameplay simple mais efficace

Un peu de clarté dans ce monde dévasté 🙂

Après quelques minutes de jeu, vous comprendrez que le jeu est terriblement simple à maitriser. Vous déplacez votre personnage de gauche à droite (défilement latéral avec la possibilité de courir), vous obtenez des objets qui se trouvent sur votre chemin, vous complétez des puzzles, vous vous cachez lorsque des ennemis arrivent sur votre chemin et … c’est tout ! Cela rend le jeu plutôt accessible même pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de ce type d’aventure.

Une ambiance incroyable

Le gros point fort du titre reste bien entendu son ambiance

Comme dans Distraint, nous avons été emportés par l’ambiance mise en avant dans ce titre. Celle-ci est pesante, malaisante et l’histoire la sublime parfaitement. La bande-sonore, avec son sound design atmosphérique et sa musique composée minutieusement et adaptée à chaque situation, vient s’ajouter à ces éléments permettant à ce titre d’être un petit chef d’œuvre de l’horreur 2D. Le travail réalisé par Jesse Makkonen est tout simplement bluffant. Rappelons que le jeu est fait main en Finlande, sans asset retravaillé ni d’astuces bon marché.

Une durée de vie améliorée, des décors soignés

On se retrouve à l’extérieur pour une petite pêche de poissons improvisée

Par rapport au précédent opus qui disposait d’une durée de vie d’une heure, Distraint 2 double la mise avec ces deux heures de jeu. Malheureusement, comme vous vous en doutez, la rejouabilité est quasi nulle.

Pour finir, nous mettons en avant la direction artistique qui est vraiment unique en son genre. Certains seront probablement repoussés par les graphismes ou par l’interface minimaliste mais nous vous conseillons vivement de tester le jeu avant de juger. Ce style est clairement voulu par le développeur, et cela apporte une certaine touche indispensable pour que cette ambiance grandiose puisse s’émanciper.

Un petit café en terrasse pour terminer cet avis ?

Cet avis de Distraint 2 fut réalisé sur une version Xbox One du titre envoyée par Ratalaika Games.

NOS NOTES ...
Bande-son
8
Durée de vie
8
Gameplay
8
Graphismes
8